infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

samedi 1 février 2014

REMPLACER UN CHEVAL BORGNE PAR UN AVEUGLE !

Du nouveau bassin...

Cliquez pour agrandir
Le ponton intermédiaire parqué au ras des joncs.

La nature n'a qu'à se tenir à distance !!!

N'y aurait-il pas la possibilité sur un budget de 2,5 millions, de poser des piquets de protection ici aussi ?


Cliquez pour agrandir

Le bassin laisse trop peu de place en rive Est pour les autres usages.
Il n'est vraiment pas possible que ce parcours soit définitif.





Décidément, la place de l'aviron à Aiguebelette ne peut pas être sur ce tracé.
Il n'a que des inconvénients et même pour l'aviron avec sa prise au vent plus handicapante que le vrai bassin.

1 commentaire:

  1. Depuis le début, la position du Collectif est la suivante:
    1. Aménagement, pour le Mondial 2015, sur le tracé choisi , d'installations provisoires. On peut en faire de somptueuses, il y a des sociétés spécialisées pour cela.
    2. Avec les fonds économisés, sécuriser l'accueil du public à l'arrivée du bassin actuel qui n'est pas dangereux ( l'eau ne s'éboule pas). Le Collectif a fait des propositions dans ce sens.
    3. Retour de l'aviron, après le Mondial, sur son bassin "historique", apprécié par les rameurs, et qui est le seul présentant la longueur voulue pour les stages de haut niveau.

    Cette solution aurait permis de réaliser le consensus avec les autres usagers du lac. Elle ne nuisait en rien aux activités de l'aviron. Elle permettait de respecter au mieux la nature, de respecter les lois. Elle évitait de faire de lourds investissements pour des équipements inutiles 340 jours par an. Elle évitait de jongler entre les deux bassins en opérations de montage-démontage. Elle permettait de renforcer la bonne image du sport aviron. Elle n'était même pas contradictoire avec la volonté de conquérir une nouvelle clientèle pour les stages sur le lac.

    Personnellement, j'attends toujours une réponse argumentée à la question: Pourquoi vouloir aménager un nouveau bassin définitif sur le lac ?? J'attendrai la réponse jusqu'à ce que l'enfer gèle ...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.