infos

Ce collectif réunit les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron de 2015.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

samedi 14 juin 2014

COMMUNIQUÉ FLASH !

Nous venons d'apprendre par les associations du collectif, que quelques dégradations ont été faites ces derniers jours sur les installations du nouveau bassin d'aviron (une clôture abîmée, 1 bouée de surface coulée à 6m, 1 autre disparue avec sa bouée subaquatique de sécurité et son câble).  

Le collectif SOS LAC D'AIGUEBELETTE condamne, avec fermeté, ces actes de vandalisme. 
Son action est pacifique et porteuse d'une éthique qui accompagne depuis plus de 2 années son combat.
Il continue plus que jamais dans la voie qu'il a tracée.

Il rappelle que c'est devant la justice que les associations ont choisi de faire valoir le droit, la protection de l'environnement, des paysages, la nécessaire préservation du lieu, afin de défendre la nature, le lac et ses usagers.


11 commentaires:

  1. ces dégradations n'ont pas forcément un lien avec l'opposition à l'installation du nouveau bassin, c'est surement une dégradation pour le "plaisir" de dégrader. C'est la pratique habituelle de la faune qui a envahi le lac et ses abords le WE dernier...Comment se "distraire" et marquer son passage sinon en cassant? Entre la peste et le choléra (l'aviron et la faune en question) je crois que le lac est perdu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peste ou choléra? Attention , votre problème c'est la "peste brune" qui vous guette dangereusement

      Supprimer
  2. C'est bien triste ce genre de commentaire, le lac n'est pas perdu! après nous, il sera toujours bien présent! Je fais partit du collectif et pense sincérement qu'il faut stopper ces mouvements de haine verbales! Et je peux vous dire que je connais le lac par coeur!! Alors non l'aviron n'est pas la peste et comparer le choléra à des jeunes ? franchement vous me faites peur là! Dimanche dernier j'étais très en colère de voir des sacs poubelles en bord de route! J'en ramasse à chaque fois ! Mais je ne vais pas pour autant mettre tout le monde dans le même sac!! Oui côté rochers il y a des jeunes qui ont une certaine façon de s'exprimer et bien sachez que ce ne sont pas tous des voyous et oui j'ai souvent un bonjour Madame! Je pense qu'il faut de la bonne volonté de la part des élus pour entretenir cette partie du lac! et envoyer des médiateurs pour éduquer les jeunes qu'ils ne le sont pas. L'aviron sans tout ce béton c'était plutôt sympa, dans la vie il y a toujours des solutions, je souhaite que l'aviron reparte sur l'ancien bassin. Pour cela nous nous mobilisons en ayant une attitude positive. La faune comme vous dîtes et bien ce sont des humains, respectons l'autre afin de mieux nous respecter. Et pourtant oui j'ai connu le lac sans personne ou presque, j'adore mon lac OUPS, j'adore LE lac. Avant c'était avant maintenant trouvons des solutions!!!!! Je reste optimiste car je ne peux l'abandonner!!!

    RépondreSupprimer
  3. Des dégradations...le conseil général a fait bien pire depuis septembre, et surtout arrêtons dans faire toute une histoire, il y a déjà eu des dégradations par le passé et personnes n'en parlaient,il très facile aujourd'hui de se servir du collectif comme bouc émissaire

    RépondreSupprimer
  4. Tout a fait d accord avec vous Madame, et pour répondre au premier blog, il fallait une embarcation un ou des coupes boulons pour sectionner des cables, ce ne sont pas les jeunes qui zonent sur la rive est qui ont pareil équipement. Mais détruire pour le plaisir de détruire c'est peut-etre le résultat de tous ces propos haineux qui comme les premières dégradations sur la base sont l'oeuvre de personnes mentalement fragiles. Quand on allume une meche, il faut s'attendre à une explosion, pas toujours maitrisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mèche,on est bien d'accord que c'est le conseil général qui l'a allumé ?? Sûrement pas le collectif qui ne fait que défendre son environnement

      Supprimer
  5. Il n'y a jamais eut de discours haineux, pas de mèches à allumer, dans le lac, juste un parcour déminé, simple en toute sérénité, en parfaite harmonie avec ce qui l'entoure , écoutez c'est à notre portée , il faut peut être juste respecter ce que l'on voit, à notre portée La nature

    RépondreSupprimer
  6. Montez un collectif contre ces types, parce qu'ils ont envoyé définitivement de la ferraille au fond.
    Je suggère de la prison ferme pour ces méthodes de terroristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le collectif que vous appelez s'appelle "police" et un autre "justice"... Et, sans savoir, si ce n'est pas un coup de vent qui a tout simplement cassé un câble (et il y en a eu justement)... Comme vous ne savez pas plus que nous ce qui s'est passé... De toute façon, c'est bien moins grave que la dégradation des vestiges archéologiques par des câbles bien portants... Faites attention, votre suggestion pourrait tout aussi concerner les autorités responsables.

      Supprimer
    2. Moi je dis qu'il faut arrété de tout détruire et de tué les animaux. L'autoroute à coté c'est déguelasse avec le goudron et tout les gazes polluant et y'a plein d'animaux qui se font écrasés.
      La prison ça devrai être pour tout ceux qui abime le lac, l'aviron, les touristes, les pécheurs, les campings et surtout les chasseurs.
      Adeline

      Supprimer
    3. Les autorités responsables, je les vois mal des employés du CG mandatés pour commettre des exactions sur les installations.
      Le vent il a bon dos. En plein sécheresse du mois de juillet, lorsque l'on pourra lire dans le Dauphiné qu'un violent incendie, à deux foyers, et tout juste maîtrisé à temps, a emporté la tour d'arrivée et la cabane des aligneurs, la cause sera nette des vents violents combinés à des températures sahariennes. C'était inévitable.

      Supprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.