infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

vendredi 13 juin 2014

SOS LAC D'AIGUEBELETTE N'ORGANISERA PAS DE RASSEMBLEMENT

Le directoire du collectif a décidé de ne pas organiser de rassemblement à l’occasion de la Coupe du Monde d'aviron les 20, 21, 22 Juin. 
Nos principales raisons sont les suivantes :
  1. Notre action n’est pas dirigée contre les sportifs.
  2. Nous ne voulons pas ajouter le désordre au désordre. 
  3. D’ici là, le Tribunal aura rendu son verdict, et nous serons en ordre pour la suite du combat.
  4. Il semble bien que, faute d’avancer des arguments, certains "avironistes" intégristes cherchent à faire monter l’animosité entre les usagers du lac. Ils seraient sans doute trop heureux si des incidents pouvaient permettre de déconsidérer notre collectif.
  5. On annonce une mobilisation policière sans précédent, avec une flotte de bateaux sillonnant le lac, des cars de gardes mobiles, et même des drones (si !) dans le ciel. C’est sans doute cela que la FISA appelle des « compétitions organisées avec le soutien des populations locales. »
Nous savons que notre décision va mécontenter certains militants, lassés de l’arrogance et du mépris, qui prônent des méthodes plus radicales.
Mais nous sommes un mouvement pacifique, responsable et déterminé. Nous gagnerons grâce à la justice, avec le soutien de la population.


11 commentaires:

  1. Ces jours là venez du côté de Lépin (et en partie St Alban et Aiguebelette) où tout sera "Luxe, calme et volupté " et encore dans un "écrin de verdure" alors que côté Novalaise et Nances c'est un sarcophage de pierre, béton et goudron qui entoure le lac saccagé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien parlé, cela permettra de constater que la plage de lepin apres le chantier est redevenue un coin magnifique... car on n a vu des photos que du chantier pas de la remise en etat. (Encore heureux me direz vous)

      Supprimer
    2. De même, une fois que la tour aura été rasée, que les arbres auront été replantés, qu'ils auront poussé pendant cinquante ans, la plage de Pré-Argent redeviendra "un coin magnifique".

      Supprimer
    3. Anonyme 1: A Lépin, la " Plage" et nos finances se seraient volontiers passés du chantier et des méthodes de travail constatées, par-ailleurs l'oeil ne répare pas toutes les pollutions dont les propagandes mensongères du CG73 et des entreprises intéressées.
      Anonyme 2: Un point pour vous au "Mondial" de l' esprit!

      Supprimer
  2. Supporter de longue date de votre combat démocratique, je n'attendais pas moins de votre part que cet appel à la trêve sportive. Nous reviendrons avec grand intérêt poursuivre les engagements de protection de notre site naturel, en espérant que les effets de cette fête de l'aviron que nous souhaitons exceptionnelle, dans tous les sens du terme, puissent rapidement se diluer dans l'immense générosité d'une nature que nous méritons bien mal.

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez oublié les chars à chaque rond point et le Clémenceau sur l'eau sans compter une unité de parachutistes en attente au Bourget et prets à sauter sur le lac si nécessaire....!!! c'est de l'humour, mais je dois dire que vous m'avez bien fait rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous nous sommes contentés des infos réelles et ce n'est pas de l'humour... PS. Vous nous faites aussi bien rire.

      Supprimer
  4. C'est étrange, pourtant il me semble que lors de la manif pour la régate internationale de Savoie Mont Blanc, lors de notre manifestation, nous avons été fort bien été accueilli par des gradés de la gendarmerie.
    J'avoue que je ne serais pas surprise d'un certain déploiement pour une COUPE DU MONDE
    Pour rappel : 26 bateaux moteurs thermiques pour seulement 750 rameurs... qui peut nous faire le rapport exacte avec les chiffres de la régate de Savoie de cette année ? ... 1500 ... 2000 ... 2500 rameurs ? combien de moteurs thermiques ? la télévision a t'elle besoin de 15 bateaux sur 2 km ?! à raison de au moins 7 bateaux de chaque côté soit un tous les 285 mètres ou alors craint on que des rameurs internationaux ne tombent à l'eau de leur bateau ? Monsieur Charmettan a bien insisté sur le sujet durant la réunion de présentation "ces bateaux sont nécessaires pour la sécurité" il l'a répété au moins 4 fois ... même sur la régate à Talloires (pas besoin de télé évidemment puisque c'est une petite régate pour les débutants principalement) il n'y a pas autant de sécurité.
    qu'on ne vienne pas me dire que tous les bateaux ne seront pas sur l'eau en même temps : à quoi bon demander une dérogation à 37 bateaux si c'est pour en laisser 20 sur la berge ?
    donc... je pense que tout a chacun peut en tirer ses propres conclusions ... ces bateaux n'ont pas été demandés pour assurer la sécurité comme on peut l'entendre sur les régates habituelles ni pour la télé...
    Notre mouvement est pacifiste et je tiens à féliciter les responsables du collectif pour cette décision de non manifestation : le respect du sportif. L'origine de "cette guerre" n'est en rien l'aviron à proprement parler mais bel et bien certains élus qui acceptent de telles dérogations qui dépassent de très loin les nécessités de mon sport.
    Et oui, on a le droit d'aimer l'aviron et d'être contre ce qui se fait depuis deux ans contrairement à ce que j'ai entendu dimanche 1er Juin après midi par un président de club.
    Je voudrais ajouter qu'en effet, c'est une utopie de croire qu'on peut mettre notre lac dans une bulle : l'aviron a ses inconvénients, le tourisme a aussi ses inconvénients. Mais je ne crois pas que ce soit une utopie de penser que chacun puisse faire un petit effort de réflexion personnelle.
    Rameurs et pêcheurs entre autre pourraient tout à fait partager une journée pour se sensibiliser les uns et les autres à sa pratique afin de se comprendre et de pratiquer sa passion en respectant l'autre. Vous pourriez tout à fait organiser une journée d'échange une fois par an : le matin tout le monde à la pêche aux aurores, casse croute tous ensemble et l'après midi à l'aviron. Les clubs d'aviron ont du matériel permettant d'initier les novices. Les pêcheurs pourraient expliquer l'importance des frayères, des roselières etc ...
    Aussi, un "excusez moi" d'un rameur qui s'approche de trop près d'une ligne de pêche, et un "bonjour" plutôt qu'un doigt d'honneur semble aussi permettre de bonnes relations ! (autant pour l'un que pour l'autre)
    Il est plus que temps de réfléchir "collectif", d'agir pour le bien et la préservation du site et dans le respect de chacun.
    Bise à tous.
    Gaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Ce beau et bon discours marqué de connaissances et sensibilité aurait-il été entendu si on vous avait demandé de participer aux réunions de pseudo-concertation pour ces "Mondiaux 2014-2015". Je ne pense pas tant les dés étaient pipés au départ pour imposer à l'aide d'une propagande grossière les décisions de quelques apparatchiks du sport et autres élus mégalos.
      La vraie question est de savoir si l'aviron est encore le sport doux et naturel dont on nous rebat les oreilles depuis trois décennies, ou s'il est un sport sophistiqué et dangereux nécessitant ces travaux et déploiements de matériels et de personnels comme vu et dit ici.
      "seul site naturel au monde" disait monsieur Mulot. Oui mais
      les rochers naturels et calcaires ça tombe, alors adieu la montagne (et sa tour), et bonjour le milieu du lac. Mais les eaux sont profondes et dangereuses pour les rameurs, les reporters etc...d' où nécessité d'une flotte de sécurité, sanitaire et policière pour contenir l'enthousiasme des autochtones ravis de l'emploi de leurs impôts et des distractions offertes. Et je vous épargne la destruction d'une plage, tout à fait adaptée et depuis plusieurs décennies à sa fonction initiale, pour en faire un support de tribunes de 5000 places (ramenées à 2500 sans doute par modestie aussi subite qu' honorable).
      Trêve de rêve: changer le lac ou changer cet aviron là, c'est la question. La Justice dira peut-être...



      .

      Supprimer
    2. Mais croyez le ou non... Je suis entièrement d'accord avec vous et parfaitement informée de TOUT !
      Je me pose une question : pourquoi maintenir la course du tour du lac le 1er juin cette année, qui a attiré 1750 coureurs en 2014... 1750 coureurs qui passent juste en dessous de ces "éboulements"!
      Aussi, pourquoi ne pas être à l'écoute de toutes les associations qui clament haut et fort depuis fort longtemps la possibilité d'aménagement pour un coût de 10% de ce qui a été fait ?!
      Tout ça n'est que magouille et compagnie.
      Oui, le montage/démontage du balisage est énorme, demande des efforts considérables des bénévoles. Mais si on veut ramer sur ce type de lac alors ces efforts sont nécessaires... sinon... on va ramer ailleurs !
      J'aimerais aider certains à ouvrir les yeux sur la réalité mais cela ne changerait rien à ce qui a été fait.
      En plus, l'aviron, en tentant de mettre de la poudre aux yeux à qui veut bien regarder ses multiples vidéo qui circulent sur youtube, ne fait qu'obtenir l'effet inverse. Ceux qui sont contre ces installations débiles ne sont pas stupides, loin de là, et n'y voient qu'une tentative de manipulation supplémentaire. (sans parler des magnifiques prospectus du CG73 qui tente de vendre son affaire mdr)
      J'en profite pour remercier la poignée de rameurs qui a eu la délicatesse de faire des doigts d'honneur, montrer leur postérieur, jeter des cailloux.. vous montrez une bel image du sport en terme général et de l'aviron en particulier. Ce n'est pas digne de l'esprit sportif.
      Je pense que "cet aviron" dont on est entrain de donner l'image, peut en effet être tout autre. Je suis convaincue qu'il peut être respectueux de l'environnement et des autres : faut il le vouloir !
      Et pour répondre à votre question, si j'avais participé à ces pseudo réunions de préparation, NON, on ne m'aurait pas écouté.
      L'essentiel est qu'aujourd'hui NOUS soyons entendu, que l'aviron sache qu'il y a des gens issus de l'aviron au sein du collectif, et que les membres du collectif et autres le sachent aussi car nous avons un but commun.
      J'attends impatiemment le jugement.
      Gaëlle

      Supprimer
  5. A Aiguebelette comme ailleurs il y a de tout, et pour avoir écumé les bassins français, il est courant chez les pêcheurs de lancer des lignes plombées lourdement en visant les rameurs pour avoir osé passer dans leur zone... Et les rares fois où j'ai pu arracher des lignes, en rivière étroite soit dit en passant et involontairement, et oui nous avançons à reculons, cela se soldait une fois sur deux par une agression verbale suivie d'un échange de mots doucereux.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.