infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

samedi 8 novembre 2014

VOYANCE EN EAU (EMERAUDE) TROUBLE !!

Par le jugement du Tribunal Administratif de Grenoble le 24 juin dernier, tous les permis et arrêtés attaqués par le collectif d'associations et de particuliers ont été invalidés.
Le nouveau bassin d'aviron et ses différentes constructions au Lac d'Aiguebelette sont donc administrativement inexistantes et, en conséquence, illégalement présentes.
Dès le rendu du jugement, le Conseil Général annonçait qu'il allait recommencer l'enquête publique pour viser la régularisation des constructions. 
Une étude d'impact nouvelle est donc en cours, cherchant à compenser les insuffisances premières qui ont conduit les décideurs et le public à méconnaître les effets réels et à prendre des décisions inconsidérément.
Afin de chercher cautions pour cette nouvelle étude, les concepteurs ont "invité" les associations de protection environnementale à partager les éléments qu'elles possèdent, à formuler de nouveau leurs demandes de préservation du site, à participer à des réunions d'échanges, etc... Elles le font, avec sérieux, bien qu'opposées totalement à la pérennité de cet inacceptable dispositif.  
SAUF QUE ! Aucun descriptif ne leur a encore été donné. Aucun plan, aucune donnée mise à jour, aucun dossier d'ensemble n'ont encore été communiqués par les concepteurs.
On ne connaît pas, officiellement, le projet définitif et véritable sur lequel le Conseil Général fait participer les associations. 
C'est donc sur base d'imagination que les bénévoles doivent se prononcer et travailler, se basant sur le seul dossier d'enquête de 2013 officiel et connu, et espérant que la future étude d'impact ne sera pas porteuse de "surprises" du genre extension, construction additionnelle ou supplément qui sortiront du chapeau. Situation potentiellement perverse ! 
Pour être concret, depuis les descriptifs de 2013, beaucoup de données ont été modifiées : 
  • Les pontons d'arrivée construits ne correspondent plus du tout aux plans connus, ni aux méthodes de construction décrites en 2013...
  • La cabane d'aligneur construite ne correspond pas aux annonces de 2013...
  • Les aménagements réalisés sur la plage de pré-argent ne correspondent plus au dossier de 2013...
  • Les moyens d'évitement prévus de la zone de palafittes du Gojat sont toujours inconnus...
  • Les destructions des frayères naturelles et artificielles réalisées ne correspondent pas au dossier de 2013..
  • Toutes les zones du lac utilisées pour les travaux ne sont pas désignées sur le dossier de 2013...
  • Les corps-morts, gabions et autres points immergés ont été modifiés, déplacés, ajoutés ou retirés....
  • Les mires n'étaient pas prévues telles qu'elles ont été construites...
  • Les destructions n'ont pas toutes été décrites sur le dossier 2013...
  • Etc, etc, etc...
Ça commence bien ! 
Déjà,  ne pas fournir de dossier clair et concret, est-ce bien sérieux ?


7 commentaires:

  1. Et bien qu'ils aillent tous se faire traire et que la justice fasse tout détruire ce qui a été construit illégalement après septembre 2015. Moi membre anonyme de ce collectif j'en ai raz la casquette de tout ce bla bla bla venant de tous ces responsables qui mentent comme ils respirent.

    RépondreSupprimer
  2. Est ce qu'on pouvait s'attendre à autre chose de la part du cg? Et nos élus vont ils se décidé à bouger?? Vont ils resigner les permis de construire?? Beaucoup de questions et pas beaucoup d'actes...

    RépondreSupprimer
  3. Pas de cadeaux, ouste dehors à jamais toute cette base d'aviron qui sont les envahisseurs de notre lac. Qu'ils aillent faire leurs compétitions dans des communes qui ne demande qu'à les accueillir.

    RépondreSupprimer
  4. Manipulation un jour, manipulation toujours... Après des années de mépris, élus et consorts recherchent des "collabos"...et en trouvent!

    RépondreSupprimer
  5. Les élus ne feront rien (CCLA° le CG les tiens financièrement par les co...es. Ils bafouent les lois de partout, c'est pour cela que les gros problèmes se règlent dans la rue ; voir tous les exemples dans notre pays. C'est difficile de lutter contre la mafia .

    RépondreSupprimer
  6. L'ancien Hotel-Restaurant Courtois vient d'être préempté à son tour par la CCLA par décision du conseil communautaire en date du 16 juillet 2014. Qu'en est-il du projet de centre d'entraînement fédéral de la Fédération Française d'Aviron sur ce site (donc en doublon de la base d'Aviron Départementale ) ?

    RépondreSupprimer
  7. Nous n'avons pas d'info sur cette éventualité. Effectivement, nous avons entendu des rumeurs qui courent mais rien de concret n'est apparu. Officiellement, la préemption en question a été faite pour garantir que la reprise de l'établissement maintienne un restaurant.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.