infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

dimanche 25 octobre 2015

RÉCIDIVE POUR LES PALAFITTES EN 2015

Et oui, on les croyait protégés nos vestiges du néolithique du Gojat ! Expo, brochure, conférence, inauguration, conscience locale nouvelle.. les palafittes sont valorisés mais seulement pour la pub....Bref, l'enfumage cache l'incendie.

La nouvelle enquête publique 2015 vous l'avait promis au mois de mai : tout serait fait pour préserver le patrimoine, avec notamment une présentation convaincante d'un nouveau protocole strict de montage et démontage du bassin Ouest pour l'évitement des pieux palafittes....
On vous explique ce protocole en quelques images, c'est plus facile... Le montage devait se réaliser en premier de tous les autres montages de câbles. Observez le processus, retenez-le !
La DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) avait validé ce principe (VOIR COURRIER) : caution ministérielle que les services du Département ont sollicitée et obtenue.

VOUS Y AVEZ CRU ? NOUS AUSSI ! 
Nous n'avions donc pas surveillé toutes les opérations lors de la Régate de Savoie en mai, car nous n'imaginions même pas qu'une telle suite soit encore possible.
Et bien, pour la énième fois... 
... les câbles du 1er couloir et, principalement, celui de la zone d'échauffement ont été tractés directement dans la zone des pieux palafittes, sans précaution visible.

Nous en avons été témoins lors du montage du bassin des Championnats du monde le 19 août puis encore une autre fois lors du démontage du 8 septembre dernier (il doit se faire à l'inverse du montage...).
Les protocoles n'ont pas été respectés. 
Le "monde aviron" à Aiguebelette c'est "pas vu, pas pris"... Pas de chance, on était là.
Demain, la suite  ! 
Notre constat en vidéo sera diffusé. 

3 commentaires:

  1. encore merci pour le travail que fournit le collectif. Votre vigilance met en évidence que les mensonges continuent de la part du Conseil général.
    Quand on voit que pour les championnats, il ne respecte toujours pas le patrimoine (naturel et culturel), comment cela se passera t il à l'avenir pour des compétition moins médiatisé? un massacre!!
    Il est inacceptable dans ces conditions de laisser ce bassin en place! Il faut qu'il soit démanteler définitivement

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est quand que la justice va se prononcer en faveur de ce collectif afin que ce lac redevienne " havre de paix " qui a disparu depuis l'apparition de toutes ces personnes avide de pouvoirs. Mais dégagez bande d'envahisseurs destructeurs que les riverains ne supportent plus votre présence...

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi rappeler toujours , la destruction du patrimoine des sites palafittes, vous croyez que cela intéresse, ces personnages, dont la culture patrimoniale se trouve au niveau des baskets, ils n'en ont rien a foutre , d'autant plus que la majorité des pros avirons , que ce soit certains citoyens ou certains élus qui n'ont aucune attaches dans la region, une chose est sur leur ancêtres ne se retourneront pas dans leur tombe pour atteinte au patrimoine, et puis de nommer toujours le CG comme responsable, il y a en premier lieu , les élus de la CCLA et des élus des communes de cette communauté (certains, pas tous) personnes que nous côtoyons tous les jours, ce sont ceux la qui sont en premiere ligne et ce sont ceux la qu'il faut sanctionner en premier pour mensonge , et non respect d'une majorité d'opposants il faut y penser , pour les elections régionales , d'éliminer la liste soutenue par ces élus.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.