infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

mardi 6 février 2018

LA TÊTE HAUTE !

Mais les antibiotiques existent.
Le Dauphiné : Titre de journal dramatique, voudrait-il affoler les sportifs ? Certes cela interpelle le lecteur, mais tout de même !.. Quant à l'interviewé qui a repéré des corps morts de 20 Tonnes, il vous fait bien peur aussi, car il n'y en a pas sous ce bassin, sachez-le.

Bien que regrettable, l'affaire est très banale : Un match est annulé pour terrain impraticable !!! La Régate de mai n'aura pas lieu. 

A l'origine, la gloutonnerie :
Rappelons que le Championnat du Monde 2015, unique enjeu annoncé pour justifier des constructions, a été honoré sans problèmes et sans perturbations, laissant "sportivement" la promesse des retombées ruisseler pour des années... Ainsi, tous les promoteurs en ont été satisfaits.

Qui est responsable du fiasco ? 
Le contournement des lois ne pouvant pas être instauré comme valeur locale ou exception particulière, on voit bien où cela mène : à en subir des conséquences désagréables.  Ce n'est que justice, finalement.
Le célèbre vent Farou déverse les nuages sur les monts de l'Epine
ON/OFF : Ouvrir la discussion... Fermer la discussion.
Notre collectif et ses acteurs ont fait de leur mieux pour appeler à la raison quand il était temps, et inciter aux discussions pour réhabiliter le bassin Est. Instaurées dès début 2015, elles auguraient de l'intention que toutes les compétitions d'aviron classiques soient pérennisées, durables et acceptables sans les dégâts ni les travers du bassin Ouest.

Mauvaise anticipation :
Après 5 réunions, malgré nos relances et sollicitations, afin que l'avenir de l'aviron s'envisage sereinement, le Département n'a pas souhaité avancer... Regrettable pour les sportifs !

Il faut dire que depuis son projet initial jusqu'à sa réalisation, la puissance publique a jalonné la conception du bassin Ouest d'erreurs fondamentales et irrattrapables. Le Département, fort d'une communication colorée et luxueuse livrant des informations préconçues, et pas toujours transparentes, a perturbé les enjeux prioritaires du territoire au moyen d'un mirage. Il a déséquilibré un lieu de vie, fragile ; précieux pour tout un tas d'autres raisons que celle qu'il a voulu imposer.

Quand le vent du changement se lève, les uns construisent des murs,  les autres des moulins à vent.." (proverbe Chinois)

Voir quelques unes de nos démarches régulières (liste non exhaustive) démontrant l'action positive de SOS LAC D'AIGUEBELETTE :

COURRIER du 15 septembre 2014
VOIR CR du 30 octobre 2014
VOIR E-MAIL du 1er décembre 2014
VOIR POST du 27 mars 2015
VOIR POST du 10 avril 2015
VOIR POST rencontre du 7 novembre 2015
VOIR POST du 12 janvier 2016
VOIR POST du 26 mars 2016
COURRIER du 6 juin 2017
VOIR POST du 4 juillet 2017 

OUI À L'AVIRON À AIGUEBELETTE
NON AU BASSIN D'AVIRON OUEST 

11 commentaires:

  1. Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

    RépondreSupprimer
  2. pourquoi pas un droit de réponse au DL????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous préparerons un communiqué de presse, mais nous n'avons pas d'agence de com à notre service...Il nous faut un peu de temps...et rien ne presse, non plus.

      Supprimer
  3. Et un Président de plus dans cette affaire, la soupe doit-être bonne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux ou trois de plus et on aura le fameux ""Huit" "démoli" en moins de 6 mois lui, après les Championnats 2015

      Supprimer
  4. Le président du club d'Aiguebelette dit qu'il va rencontrer les responsables de la Fapla mais il serait bon de lui rappeler que le collectif n'est pas la Fapla, le collectif c'est la Frapna, la Lpo, patrimoine sauvage, l'Accla d'Aiguebelette, l'AAPPMA du lac et des citoyens, la Fapla n'est pas décisionnaire !! Donc rencontrer le collectif serait plus utile....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La FAPLA collabore avec le CG73 et ce n'est pas cette association qui va sauver notre lac.
      Depuis que leur musée c'est installé en face de la base d'aviron ils ont les pieds & les mains liés.... Mais ou est passé la véritable âme de la FAPLA d'antan ? Le fric et les intérêts personnels ont tout anéantis...

      Supprimer
    2. Malheureusement il y a longtemps que "l'âme" de la FAPLA est parti sous de meilleurs cieux et depuis que certains beaucoup trop proche des élus locaux et régionaux en ont pris la tête c'est devenu n'importe quoi !! Une association de défense de la nature ne devrait JAMAIS avoir d'élus dans ses rangs, par négligence et surtout manque d'adhérent ils n'ont pas pu avoir l'agrément d'utilité public... En résumé cette asso ne sert plus à rien !! Ils s'enlise dans un marasme, plus personne n'est dupe

      Supprimer
  5. le commerce local trouve ça banal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aix-les- Bains, c'est du local?

      Supprimer
  6. Les "Présidents" qui se succèdent sur le Daubé, leur bureau des pleurs (à tel point que le Collectif renonce à les publier tous) sont les mêmes qui en 2014 pratiquaient le "dialogue" à coups de pelles mécaniques,insensibles aux craquements des arbres et des haies vertes. A école on appelait "semeurs de merde" ceux qui la répandaient puis faisaient les victimes quand elle leur retombait dessus. Et ce n'était pas un compliment, messieurs les "présidents" .

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.