infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

mercredi 28 août 2019

AIGUEBELETTE = CLAIREFONTAINE

Le sport aviron a beaucoup de chance.
Aiguebelette accueille son grand centre d'entraînement dans un cadre époustouflant de beauté naturelle.
Le niveau du "Clairefontaine de foot" est largement atteint. 

19 août 2019- DL
Xavier Dorfmann le rappelle avec justesse et exprime sa nostalgie dans son interview du Dauphiné Libéré, et on peut le comprendre.
Car maintenant en poste au Japon, pays pourtant magnifique, il semble qu'il aime à retrouver les saveurs et la quiétude des entraînements de l'Avant-pays Savoyard. Il y revient donc avec ses rameurs Japonais puisque la qualité du site propose toujours des entraînements de haut niveau.

Il faut rappeler encore et encore, pour ceux qui croiraient le contraire :
  • que 100% des stages ont toujours lieu sur le bassin historique, 
  • que 100% des entraînements ont toujours lieu sur le bassin historique, 
  • que 100% du fonctionnement du Club local a toujours lieu sur le bassin historique.
  • que toutes les régates de 5 couloirs fonctionnent toujours sur le bassin historique, 
  • que seul le bassin historique offre 3 km de longueur pour les entraînements des grands sportifs, tels que ceux de l'équipe nationale du Japon.
Certes, les trop grandes compétitions n'ont plus le théâtre qui leur était promis ; les autorités avaient préféré prendre le risque de démonter la moitié du bassin historique. Mauvaise pioche !
Nous avions pourtant averti que ce choix n'était pas prudent. 
Néanmoins, force est de constater que les grands sportifs continuent de profiter et d'apprécier les eaux d'Aiguebelette pour se mettre au top. 
Réjouissons-nous de la situation apaisée retrouvée et de ce succès maintenu.

Car le lac d'Aiguebelette était trop petit et trop fragile pour avoir été entraîné dans la spirale d'un sport élevé en "système" avec des dispositifs incompatibles. Heureusement, une direction salutaire pour le lac et pour l'équilibre de ses multiples usages se trouve restaurée. 
C'est enfin ce que l'on peut nommer un développement durable...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.