infos

Ce collectif réunit les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron de 2015.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

vendredi 20 décembre 2013

RÉFÉRÉ-SUSPENSION REJETÉ SANS AUDIENCE

La rive sauvage de la "côte du lac" sur la commune d'Aiguebelette-le-lac ne sera pas sauvée !

Cliquez pour voir l'extrait
Le juge des référés du Tribunal Administratif a statué et ordonné :

L'illégalité de la construction au regard de la loi-montagne et du PLU n'a donc pas été prise en compte. Le juge préfère laisser détruire car selon lui, si nous avions tout de même raison lors du jugement au fond, nous pourrions faire démonter sans trop de problème ce qu'il a considéré comme une simple cabane en bois...

Mr le Juge n'a pas voulu voir qu'il s'agit de destruction d'une zone vierge et sauvage qui va subir :
  • Bétonnage de 25m2 de la rive, 
  • Des enrochements sur plus de 80m le long du rivage,
  • La côte ouverte par déboisement de 20 gros arbres au minimum et défrichée sur le parcours,
  • La zone de frayères naturelles dégradée,
  • etc...
Aucune convocation à audience où nous aurions pu défendre cette urgence à suspendre que nous appelions.

C'est un peu comme si vous saviez que vous allez vous faire casser la gueule par votre conjoint. Vous appelez les gendarmes qui vous répondent qu'ils ne se déplaceront pas parce qu'avec une bonne chirurgie réparatrice de 10 ans, il n'y paraîtra plus...

5 commentaires:

  1. Là quand même je suis désolé mais le juge il fait de l'aviron ou il a touché une grosse enveloppe?? Comment peut il faire un tel dénie des lois?!c'est honteux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oubliez pas Madame Cerceau, maire d'Aiguebelette-le-lac, qui a signé la construction au mépris de son propre PLU, de la loi montagne et acceptant la destruction en zone protégée d'une vingtaine d'arbres de plus de 20cm alors que le CG a déclaré des "arbustes"....Mme le maire démontre avec cet acte aveugle et sourd, son asservissement au CG. Est-elle digne de garder en 2014 son mandat ?

      Supprimer
    2. "On ne tire pas sur les ambulances"

      Supprimer
  2. Dans le temps les paysans (j 'en viens) barraient les routes avec leurs chars et leurs boeufs pour se défendre, les choses n'ont guère changées (ou pas en mieux), alors...voyons du côté des échéances 2014 et parions qu'il y aura en juin plus de gendarmes que de spectateurs sur les tribunes .

    RépondreSupprimer
  3. Moi, je comprend pas! Quand on veux faire quoi que ce soit comme travaux, entre autre à proximité du lac, (en dehors de la limite des 300m) , c'est très compliqué, il faut respecter les couleurs, les inclinaisons des toits, les problèmes d'assainissement, etc, etc... et là, en zone hautement protégée ou rien n'est possible, tout devient possible et accepté! couper des arbres, couler du béton, construire en zone interdite de construction, etc.... C'est vraiment une honte et ça montre bien qu'il y a 2 poids 2 mesures! Scandaleux!!!!!!!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.