infos

Ce collectif réunit les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron de 2015.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

samedi 5 juillet 2014

L'IMPERTURBABLE AVEUGLEMENT

Bassin illégal, constructions illégalement réalisées :  la preuve est faite que ce bassin instrumenté a été construit sur base de graves négligences.
Après le verdict du Tribunal Administratif de Grenoble donnant raison aux associations et prononçant, l’illégalité des installations du nouveau bassin d’aviron sur le Lac d’Aiguebelette, nous aurions pu nous attendre à ce que les promoteurs de ce projet révisent leurs positions, et se déclarent ouverts au dialogue.
Les premiers signes donnés ne s’inscrivent pas du tout dans cette logique. Le communiqué de presse du Conseil Général qui a suivi ce jugement attribue ce verdict à quelques points de détails qu’il serait facile de régulariser. Comme si les tribunaux avaient l’habitude d’agir avec une telle légèreté.... 
Toujours est-il que les organisateurs continuent imperturbablement, avec les mêmes moyens : propagande, falsification de la vérité, passage en force, dénigrement des contestataires, et politique du fait accompli. 
Et toujours ce mépris des gens qui est de plus en plus insupportable.
Si personne ne peut raisonner cette poignée de jusqu’au-bout-tistes, on risque aller vers des catastrophes majeures avec un championnat du monde compromis.
Iceberg, droit devant !
Mais il semble que les organisateurs préfèrent couler le navire plutôt que d’admettre qu’il ne va pas dans la bonne direction.

Nous, on continue! 




13 commentaires:

  1. Moi je dirais bien quelque chose à tous ces envahisseurs et éléments indésirables sur notre lac mais je préfère m'abstenir car mon commentaire serait supprimé d'office par le comité d'approbation.

    RépondreSupprimer
  2. Finalement, j'en arrive à considérer que la suppression des Conseillers généraux est une excellente réforme, mais peut-être êtes-vous déjà convaincus que vos jours sont comptés, vous reste la politique du lac brulé. Vous pourrez vous venter d'avoir fait bouillonner l'eau d'Aiguebelette, mais, bien malgré vous, elle vous survivra, si elle ne vous noie pas avant que vous n'alliez, une fois la fête passée, produire ailleurs vos conseils, dans le désespoir général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En attendant, vous vous prenez vous-même un vent...

      Supprimer
  3. Pourquoi parlez-vous de propagande ou falsification de la vérité pour qualifier le communiqué de presse du CG qui a suivi le jugement. Je comprends que ça déplaise aux "opposants", mais c'est le juge du TA qui a dit que tout était régularisable, c'est la réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le jugement est magnifique, les "opposants" avaient la grande prudence de n'oser y espérer...C'est extraordinaire au contraire.
      Que les actes puissent trouver régularisation, pourquoi pas ? c'est habituel. Ecrire que le TA a "exclusivement" basé....etc...est faux, par exemple. C'est une falsification de la réalité. Cas concret.

      Supprimer
  4. Non, ce n'est pas un cas concret. Ce qu'à écrit précisément le CG est "les motifs qui fondent cette décision sont exclusivement liés à l'insuffisance de l'étude d'impact ... et à l'absence d'autorisation de défrichement préalable à la réalisation de la cabane de l'aligneur". C'est tout à fait exact, les autres moyens n'ont pas été retenus par le TA. C'est la réalité. Cas concret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. retenu aussi : l'absence d'intégration paysagère pour la cabane, obligatoire pour un site inscrit au patrimoine....

      Supprimer
    2. justement "l'insuffisance de l'étude d'impact", je trouve cela très grave compte tenu de la communication qui a été faite ("excellence environnementale"). Et que va t il se passer si la nouvelle étude d'impact conclu a de grave dommage pour l'environnement?? (cela n'arrivera surement pas vu que le CG fera comme la première...)

      Supprimer
    3. Mauvaise lecture du jugement du TA ou tentative réitérée de désinformation, vous écrivez:"les autres moyens n'ont pas été retenus". Or le TA a dit au moins à deux reprises: " les autres moyens n'ont pas été examinés "quand le premier suffisait à l'invalidation des actes litigieux.
      Je ne suis pas étonné qu'avec des conseils juridiques de votre envergure nos autorités se fourvoient avec tant de constance.

      Supprimer
  5. Le fait est que : le CG a propager à grand renfort de communication couteuse et disproportionné depuis 1 an 1/2 des informations ventant les mérites de : constructions respectant l'environnement, bassin intégrer dans le paysage, un projet qui vise l'excellence environnementale. Tout ceci a été jugé FAUX du fait d'une étude d'impact insuffisante! Pourquoi cette Etude d'impact a été jugée insuffisante? pour la simple et bonne raison que ce projet n'est pas viable avec une étude d'impact faites en bon et dut forme. c est aussi simple que cela à comprendre sinon pourquoi le CG aurait autant essayé de manipuler l'opinion publique??.... en toute objectivité, le CG est dans une situation délicate ou il doit refaire une étude d'impact (en supposant qu'elle soit validée) en moins d'un an, + une enquête publique. Pour faire une étude d'impact correcte (et cela même en conservant certains éléments "valable" de la première), il est très difficile de faire cela en quelques semaines (mois?) pour arrivé a temps pour les CM.Moi, j'appelle ca, un coup de poker! ca passe ou ca casse. c est dommage car il serait tellement plus raisonnable d'écouter ce que demande la population locale depuis 18 mois.....

    RépondreSupprimer
  6. Tiens voila les sous marins du CG qui se réveille après la claque qu'ils ont pris au TA. vous pourrez débattre autant que vous voulez sur ce jugement, LES CONSTRUCTIONS SONT ILLEGALES et ce que disaient le collectif étaient vrais, ca c est du concret!. Après, que cela soit régularisables ou pas, ce n'est même pas un problème car ce jugement a démontré que ce BASSIN NE RESPECTAIT PAS LE LAC, POINT BARRE! fin du débat. Après que le CG fasse des entourloupettes pour faire passer ce bassin en force, vous aurez à vous regarder dans une glace et vous demander qu'au fond l'aviron a dégradé quand même le lac au mépris des lois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question du jour :
      A quoi reconnait-on un sous-marin SVP ?

      Supprimer
    2. Quand la bêtise (restons polis) touche le fond, ou fait surface!

      Supprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.