infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

vendredi 10 octobre 2014

FRANCE 3 ALPES à AIGUEBELETTE ce mardi 8

FRANCE 3 fait son enquête...pour donner un peu d'info

VOIR LE REPLAY DU JT Alpes du 8 octobre   (un peu long à charger, soyez patient).

Nous devons replacer les mots de Mr Sarrand dans leur contexte réel. Il confirme que 13 jours de compétition sont maxima autorisé sur le lac d'Aiguebelette. Il a raison.
Mais dire que le lac est libre 350 jours est faux.
Lorsqu'un bassin est monté, la circulation des avirons est prioritaire sur toute autre embarcation, aussi bien en compétition, qu'en entraînement ou stage. Pour naviguer d'un côté à l'autre du lac, le nouveau bassin est un obstacle.
Si ce n'était que pour 13 jours, il n'y aurait vraisemblablement pas d'opposition.
MAIS !
Nous rappelons que 1 jour de compétition autorise 14 jours de montage, soit 15 jours d'emprise réels.
Nous rappelons que 2 jours de compétition consécutifs autorisent 14 jours de montage, soit 16 jours d'emprise réels.
Ce qui montre que l'emprise du nouveau bassin pour 13 jours de compétitions, au global, peut représenter 100, 120, 150 et même jusqu'à 195 jours, si on compte mathématique.

Tout le monde peut comprendre que le nouveau bassin en travers du lac, touchant une grande partie de la rive Ouest, n'est absolument pas compatible avec les autres usages à cet emplacement.
Sans compter qu'il impacte de nouvelles superficies naturelles, qu'il porte atteinte à des espèces protégées, qu'il menace et menacera encore un site archéologique classé, et qu'il dégrade le paysage et son patrimoine.


6 commentaires:

  1. Le Lac serait né d'une malédiction divine pour punir des habitants ignorants ,cupides et égoïstes. Voilà pour la légende, mais le malheur d'aujourd'hui c'est l'ignorance , la cupidité et l'ambition d'élus locaux, de quelques fonctionnaires et ex pseudo-champions qui prostituent le sport au détriment du Droit, de la Nature et de l' Intérêt Général.

    RépondreSupprimer
  2. Quand je disais que toutes ces personnes qui sont dans les hautes instances du CG mentent comme elles respirent, vous en avez une preuve de plus... Faudra combien de temps pour que vous compreniez aussi, qu'il faudra tout faire détruire leur constructions illégales ?
    Il y a que leur porte monnaie qui leur fera fermer leur clapé !!!

    RépondreSupprimer
  3. Pour le français vous n'êtes pas mauvais, mais visiblement pour ce qui est des maths, vous avez quelques lacunes ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le raisonnement est mathématiquement exact,même si le cas limite (195 jours) est absurde et d'ailleurs présenté comme te par son auteur. Mais il faut toujours raisonner à la limite et toute cette affaire est bien elle-même absurde.
      En validant le transfert du Bassin, monsieur Baud croyait-il que les installations allaient être suspendues à ses ballons?
      Monsieur Guillermard bafouille la langue à l'oral "Suite aux discussions que nous avons eues ,les associations, nous avons etc...", comme le Droit à l'écrit (cf ses courriers dits de conciliation) . Quant-à monsieur Sarrand disons chiche et qu'en 2015 les usages du lac et des voies publiques comme les accès aux plages soient possibles 350 jours. A suivre...

      Supprimer
    2. "présenté comme tel..."

      Supprimer
  4. Quelle lacunes. la façon de calculer est différentes que celle du CG car la méthode de Mr SARRAND est très très minimaliste. A partir de combien de câbles vont considérer que le bassin à une emprise? aussi minime soit t il le bassin à un impact sur les autres usages dès le premier câble installé, non? donc, en 2014, j'ai compté 3 câbles ( minimum) depuis mi mars jusqu'a fin avril (soit 45 jours environ), et 11 câbles durant mai (15 jours environ) et juin (15 jours environ). donc sans faire des calculs d’apothicaire, cela fait pas loin de 65 jours d'emprise durant le printemps! en encore comme je suis sympa, je ne compte pas les jours d'emprise quand il y a qu'un seul câble sinon nous serions à 365 jours!!! soit on est objectif soit, on ne l'est pas, réduire le temps d'emprise au seul 13 jours de compétition est un MENSONGE pur et simple. Un an est passé et toujours les même mensonges du CG, on voit ou cela les a mené jusqu'ici.... on peut imaginer ou cela va les mener plus tard....

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.