infos

Ce collectif réunit les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron de 2015.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

lundi 11 mai 2015

CONFIRMATION. LE NOUVEAU BASSIN : INUTILE APRÈS 2015 !

GRANDE RÉGATE DE SAVOIE INTERNATIONALE 2015, ce 10 mai 2015.
Le public sur la plage de Pré-argent ce 10 mai.
Au plus fort de la compétition, le public, avec une météo très favorable et agréable ce dimanche, a, encore cette année, occupé la plage de Pré-argent avec un public de 250 voire 300 personnes maximum.
Voilà. Le constat de notre Collectif sur 3 années est le même : pour la plus grande compétition annuelle à Aiguebelette, un public de 300 personnes environ est accueilli traditionnellement.
Alors, même pour 500 ou 600, pour des années fastes, le bassin Est pouvait parfaitement être conservé avec des aménagements réadaptés et sécurisés pour les spectateurs.

La démonstration est ainsi faite par l'observation : Nous avions raison de demander un bassin du Mondial provisoire pour 2015 :
  • Il n'y avait pas de besoin d'un nouveau bassin définitif, 
  • Il n'y avait pas besoin de créer la discorde durable,
  • Il n'y avait pas besoin d'imposer des dégâts nouveaux au site d'Aiguebelette, 
  • Il n'y avait pas besoin d'inventer des promesses économiques surréalistes,
  • Il n'y avait pas besoin d'aligner autant de "contre-vérités" pour imposer ce nouveau bassin.
ET, aujourd'hui encore, nous avons raison de demander la restauration réadaptée du bassin historique Est. Il permettrait l'intégration apaisée du sport aviron à Aiguebelette, le respect du lieu, une meilleure compatibilité avec tous les engagements de préservation du lac, etc...

10 commentaires:

  1. Je vous trouve quelque peu injustes dans vos commentaires: Un "équipier" gracieusement doté d'un tee-shirt Savoie-Mont-Blanc disait avoir vendu 2 bières (1+1 oui!) au soir du 1er jour; Et du monde il y en avait bien suffisamment mais sur la route où véhicules et remorques bloquaient la circulation, faisant le bonheur de la pollution , des pétroliers et de l' AREA.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Ancien rameur et "utilisateur" du bassin d'Aiguebellete dans sa configuration dite "Est" il y a quelques années, j'aurai aimé savoir qu'elle était l'impact de cette nouvelle configuration sur le lac. Je ne parle pas ici des nouveaux batiments, sur la base d'originale qui, elle, n'a jamais bougé.

    Je me rappelle encore du désordre créé pour aller assister à l'arrivée de l'autre côté du lac, de cette vielle tour d'arrivée qui faisait tâche dans la montagne. Nous étions complètement isolés du public et la communion entre le sport, la nature et le public était inexistante.

    Vous défendez, avec raison, un bétonnage intensif. Mais, ce n'est pas l'aviron qui va provoquer cela, c'est plutôt ce qui arrivera par la domestication des lieux naturels pour le loisir des populations urbaines des grosses villes.

    Je pense que vous ne vous attaquer pas aux bonnes personnes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question 1 : les impacts sont multiples : entrave à la navigation, privatisation de plages, dangerosité des zones de baignade, suppression de zones de pêche, impacts sur les vestiges archéologiques, sur des herbiers protégés, destructions de berges sauvages, destructions de frayères, défrichements, etc.....quelques éléments d'information sur notre document : https://docs.google.com/file/d/0B3Fwb3VAAgL1cnVULUgtaF8xLU0/edit
      Ce que vous appelez "désordre" n'est vraiment pas important au regard des dégâts réalisés et du vrai désordre généré par ce projet aberrant. Il ne s'agit pas que de bétonnage, c'est beaucoup plus que cela.
      Quant à l'évolution du monde urbanisé, on peut tout de même réfléchir à une croissance raisonné et raisonnable. Ce qui n'a pas été fait dans ce projet.

      Supprimer
    2. Très bien répondu B j'approuve à 300% votre réponse. Un fidèle adhérant du collectif !

      Supprimer
  3. Entre l'aviron (8 jours de compétition par an, des rameurs encadrés, et un public respectueux des lieux qui fait travailler le commerce local) et l'envahissement de tous les accès au lac en été par un public jeune venu de Lyon ou Grenoble et qui dégrade, que préférez vous ?
    Et vous qui êtes si écologistes, quel pourcentage vit dans l'avant pays et prend tous les jours sa voiture pour aller à Chambéry ou Lyon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous détournez le problème posé en livrant un hors sujet. L'aviron sur le bassin Est a une place avec 240 jours de navigation, voire 365 pour les sportifs "gradés". Pourquoi construire un bassin Ouest pour 1 mois d'usage, Il dégrade et crée danger et discorde sur l'eau. Notre revendication concerne le nouveau bassin, pas l'aviron...Et ce n'est pas qu'une lutte d'écologistes, non plus, mais d'usagers... Quant à l'envahissement global du lac en été, il est connu mais ce n'est pas le combat de notre collectif. Vous pouvez en parler aux collectivités locales, si cela vous préoccupe.
      Pour les déplacements en voiture, c'est aussi un hors sujet.
      Parlez-nous des pontons, cabane, tour, câbles,etc... et de leurs avantages supposés par rapport au parcours Est. Là on peut discuter...

      Supprimer
    2. enfin vous dévoilez votre vrai "visage". L'écologie qui vous servait d'argument pour rallier un maximum de Bobos n'est pas votre priorité. En effet, comment vouloir le meilleur pour le lac sans tenir compte de la pollution engendrée par la circulation automobile, celle des utilisateurs du lac qui déposent tout et n'importe quoi sur les rives ou carrément dans l'eau. Donc vous êtes uniquement préoccupé par votre bien-être personnel et bottez en touche pour le reste.
      Honte à vous!!!!!!!!Et j'espère que tous ceux qui lirons ce message, si vous avez le courage de le laisser, comprendront combien ils se sont fait manipuler à votre seul bénéfice.

      Supprimer
    3. Nous sommes préoccupés et mus par le but de notre association. Vous pouvez reprendre tout l'historique sur le site internet et vous y verrez que nous n'avons pas changé d'objectif. Et comme toute association bien gérée, nous ne sommes pas habilité à nous occuper du champ du voisin ... Nous ne sommes pas non plus une association de défense de l'environnement. En revanche, nous en avons rallié quelques unes des plus importantes qui, elles, ont ce but. Il suffit de lire et de comprendre les faits réels. Vous Imaginez et vous pensez que c'est une vérité. Nous vous encourageons à relire notre approbation de nos objectifs d'association en date du 27 nov.2012..... https://sites.google.com/site/colaig2015/l-officiel/reuniondudirectoirece27nov2012

      Supprimer
    4. Alors pourquoi vous servez vous d'associations tel que la LPO, FRAPNA, FAPLA et autres? Vous n'avez aucune existence légale puisque je ne vous ai pas trouvé comme association déclarée en préfecture. Vous n'avez donc aucun droit d'ester en justice!!!! Comment pouvez-vous prétendre représenter toutes ces personnes alors que vous ne défendez que vos petits privilèges personnels. La nature vous n 'en avez que faire. Honte à vous...!

      Supprimer
    5. Vous êtes bien mal renseigné. Nous sommes association loi 1901 et n'avons pas déposé de statuts. C'est parfaitement légal. Nous n'avons pas esté en justice, ce sont les associations de défense environnementale qui l'ont fait, c'est leur devoir, et qu'elles ont rejoint la lutte de notre collectif. Nous sommes un collectif qui coordonne et communique sur un sujet délimité. Plus de 1700 adhésions sur un but très identifié ne peuvent relever d'un intérêt personnel quelconque. C'est plutôt un intérêt commun que beaucoup ont compris. Rien ne vous permet de proférer ce genre d'allégations. Notre combat est juste, justifié. Nous en sommes fiers.

      Supprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.