infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

samedi 27 juin 2015

PASSEURS, RE-PASSEURS

Le commissaire-enquêteur, Mr REY, rend son avis après la période d'enquête publique qui s'est s'achevée. TELECHARGER.
Sans surprises : aucune réserve, tout est merveilleux..... pour l'aviron, bien sûr.

A ce stade, les votes, arrêtés, permis de construire, etc.. vont être pris dans les semaines qui viennent, certainement sans retenue. Le nouveau processus est en marche pour atteindre la légalisation malgré les erreurs de conception toujours existantes et les mauvais choix de bassin.
Des fautes, grossières, qui pourraient ne pas être réparées.

Les lois de protection ne serviraient-elles plus jamais ? Puisque la politique du fait accompli deviendrait la norme à l'avenir, facile, impunie.
La loi montagne qui ne protègerait plus les rives des constructions interdites, les zones inconstructibles classées protégées qui deviendraient urbanisables sans contraintes, les périmètres de protection de captage d'eau qui n'auraient pas besoin d'être respectés, les constructions même sans permis qui se réaliseraient "à la sauvage", etc...
Tout le monde pourrait se lâcher, partout !  A moins que ce ne soit réservé qu'à quelques privilèges ?

Alors, les signataires, responsables, vont-ils, encore une fois, outrager leurs propres règlements, pour autoriser des aménagements pirates ?  Réponses sous peu....

Pour rappel de nos procès sur la 1ère salve d'arrêtés de 2013 : La Cour d'appel de Lyon est saisie à des fins de compléter le jugement, rendu, en notre faveur, en juin 2014 par le TA. 

4 commentaires:

  1. oui, bon il aurait été étonnant qu'il donne un avis défavorable ou alors il aurait dut changer de pays dans la foulée :).
    qu est ce que cela change? rien, le premier avis était aussi élogieux, on voit ce que cela à donner par la suite.

    RépondreSupprimer
  2. Et bien voilà, pour ce dossier là, la messe est dite...Non?
    Bon on peut mettre des banderoles, manifester lors de la ceremonie d'ouverture mais on se ridiculisera aux vues de ce que l'on peut entendre autour du lac.

    RépondreSupprimer
  3. Ouais, les petites flèches, même bien envoyées parfois, ne pouvaient rien contre la grosse Bertha des "décideurs". En se cantonnant à l'écume des choses, le Collectif et la Fapla, particulièrement "noyautée",ont détourné le rejet de la population locale à l'encontre des "fossoyeurs du Lac". En l'occurrence le remède a plutôt renforcé le mal. Mais les jours à venir et l' addition diront le revers de la médaille et à qui l'affaire aura profité ou nui.

    RépondreSupprimer
  4. Bien sur, le plus ridicule des deux n'est ps toujours celui qu'on croit et en terme de ridicule, le CD73 a déjà fait très très fort. Mais laissons le temps faire son œuvre, la vérité a été faite une première fois, elle sera faite une seconde. le2èe étude d'impact possède les même faille que la première, il ne s'agit que d'un passage en force comme cela devient l'habitude (roybon, sivens NDDL....) mais nous ne nous laisserons pas faire

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.