infos

Ce collectif réunit les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron de 2015.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

lundi 30 mars 2015

ENQUÊTE PUBLIQUE, LE RETOUR !

Le Conseil Général de Savoie (! Conseil Départemental maintenant) retourne à ses crayons. 

L'enquête publique de 2013 précédant les constructions du nouveau bassin d'aviron a été mal faite. Elle avait oublié des points importants, désinformé sur la véracité des faits, et donc fait croire à la maîtrise totale du projet, ce qui n'était pas réel.  Les élus, comme le public, ont été trompés dès les demandes d'approbation. 

24 Juin 2014 : Le Tribunal a tout sanctionné par l'invalidation et l'annulation de toutes les autorisations d'aménagements tout en ménageant une possibilité de régularisation. 

13 Avril 2015 : C'est donc une nouvelle enquête publique, différenciée, qui va présenter autrement le projet de construction du nouveau bassin d'aviron pour lancer ensuite les "régularisations" administratives destinées à rendre légal le dispositif.

CHERCHEZ L'ERREUR !!!

espace naturel détruit à Aiguebelette
Régulariser l'irrégularisable en proposant des "compensations", des modifications, voire plus encore.... C'est la mission que se donnent les concepteurs du dispositif instrumenté pour l'aviron.
Même en proposant une étude des impacts reformulée et complétée, il reste cependant clair, maintenant, que les réalisations ne pourront jamais compenser les préjudices multiples qui ont été, qui sont, et qui seront infligés durablement au lac d'Aiguebelette. 

A ce propos, afin d'aider à bien comprendre les processus que veut pérenniser l'état, nous vous proposons de lire l'article du journal REPORTERRE expliquant très simplement ce qu'est le mécanisme des "compensations". 
Mécanisme qui instituerait dans la future loi dite de Biodiversité l'autorisation de détruire les espaces naturels précieux.  VOIR ICI

Alors, bientôt l'enquête, CHERCHEZ L'ERREUR !!!

2 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûr de comprendre. cette enquête publique va servir à quoi? Croyez vous vraiment que cette enquête puisse conclure à un avis défavorable? (ou à minima favorable avec réserve?) . Bien sur que NON, le CG veut que tout soit validé rapidement afin de pourvoir prendre possession du lac , oh pardon, du bassin! Toute cette histoire n'est que mensonge et corruption

    RépondreSupprimer
  2. Une enquête publique, un an après l'achèvement des travaux, est-ce bien raisonnable ou tout bonnement légal? Au non respect du fond, avec une première enquête grossièrement bidonnée et qui devrait servir de contre-modèle dans toute les écoles de Droit, on va ajouter le mépris de la forme, quand on sait l'importance du temps et des délais en matière de Droit Administratif. Mais à quoi bon...la vie est ailleurs.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.