infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

jeudi 31 mai 2018

LE FOEHNTON. EPILOGUE

L'intrusion de nos boîtes à lettres par la brochure pro-bassin Ouest voulant influencer la justice, lancée par quelques élus CCLA, est une propagande. Elle étale des contre-vérités assénées sans pudeur... Ceci nous a incité à produire notre feuilleton "Le Foehnton" pour remettre un peu d'équilibre au discours.

La Une CCLA "Fake news"
Entre allégations et mensonges répliqués, le seul fait nouveau était que la brochure s'adresse, avec insistance, aux juges de la Cour d'Appel chargés de statuer en appel du jugement du 17 octobre dernier. 
Il leur est carrément demandé de revenir sur une décision de justice en renonçant à suivre le droit ; considérant que l'application des lois est, dans le cas présent, inappropriée au cas d'Aiguebelette car cela déclencherait une contrariété des caprices et une sorte d'apocalypse sortie de l'imagination de ces quelques élus égarés. 

Il nous appartient donc de ne pas laisser salir l'action des écologistes et des usagers du lac que nous coordonnons.
Ils défendent ou ont défendu, eux, sincèrement, l'intégrité précieuse du Lac d'Aiguebelette saccagée dès 2013. Lors de ces dégradations multiples, ils n'ont pas été témoins que la majorité des élus de la CCLA fasse acte de protection du lac, bien au contraire.

C'est donc le respect maximum qui est dû à ces véritables défenseurs associatifs et citoyens, car ce sont eux qui ont raison, encore plus aujourd'hui. 
Visiblement, certains édiles oublient qu'incarner ce devoir de respect vis à vis de leurs administrés, avec humilité, fait essence à leur mandat.  

Résultat ? Nombreux de ces administrés et même directement des élus des Conseils municipaux, indignés par cette brochure et ses pseudo arguments développés, nous ont interpelés pour le dire.  Pourtant certains d'entre eux étaient jusqu'alors plutôt réservés.
Nous recueillons donc des encouragements pour ne pas lâcher notre lutte et ne pas baisser la garde.
C'est un devoir de fidélité à nos engagements que nous honorerons tant que faire se peut.

Rappelons, encore une fois, que cette lutte, durable, a été initiée par la politique 
provocante de conquête du lac par le sport aviron assisté du Conseil Départemental, lui-même dans le déni de ses propres engagements. 

1 commentaire:

  1. Les élus oublient trop vite à qui ils doivent rendre des comptes !! Ça n'est pas au département ! Ils oublient qui leur a donné leur poste ! Le citoyen ! Le citoyen les paie ! Le citoyen est leur patron ! Pas le département ! Seul le citoyen doit être respecté car sans ce citoyen tout ces élus ne seraient pas à la place qu'ils occupent aujourd'hui ! Donc les élus n'oubliez pas à qui vous devez rendre des comptes et qui est votre vrai patron !! Aux élections le département ne pourra rien pour vous !!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.