infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

vendredi 12 avril 2013

Le poids des mots, le poids des photos.

Clic sur l'image pour charger la plaquette
Au sujet de la plaquette du CG73 diffusée tous azimuts depuis début avril.
Premier rééquilibrage.
Ci-contre, une image de la plaquette distribuée.   


Cette image figurant page 10 ne nous paraît pas représenter la réalité visuelle du bassin futur monté.

Avec une bonne loupe, on peut y apercevoir les bouées...

Ci-dessous, l'image illustrant ce qui, selon nous, correspondrait à la réalité. 
Nous avons re-symbolisé les lignes de bouées, celles-ci ne se voyant pas vraiment, ce qui laissait penser que le lac était pratiquement le même avant, pendant et après (compétition) montage du bassin.

La promesse est de limiter à 5 jours de compétition/an avec emprise de 25 jours par an.
Bassin 2km, largeur 140m en diagonale du lac.


Nous rappelons aussi le règlement du lac :
Pour 1 jour de compétition, le bassin peut être monté 7 jours avant et démonté 7 jours après. (voir sur site CCLA).
Même pour 5 jours de compétition, c'est jusqu'à 75 jours possibles. ça c'est contractuel.

A suivre....

28 commentaires:

  1. Effectivement, vu comme ça, et hélas, c'est la vérité, le lac devient vraiment un champ de bouées! Et encore, sur la photo, il n'y a pas de bateaux, pas de monde, un lac silencieux comme nous l'aimons!

    RépondreSupprimer
  2. Mais alors, si je comprend bien, les bouées sont au raz des roseaux, la plage du Chalet du Lac est bousillée, la vue sur le lac depuis le camping de l'Ambroisière ne donne plus que sur un ponton en béton, les maisons qui se trouvent entre la plage du prés d'argent et le restaurant du lac perdent toute leur valeur, la vue pour les maisons situées à proximité est complètement bousillée. Vraiment pas de chance pour eux, enfin, pour nous tous, vraiment pas de chance pour les campings environnant qui perdent un bel espace pour leurs campeurs! A moins que les avirons ne rachète tout ce petit monde pour s'approprier petit à petit le lac? En plus, ils semblent, via le CG73 avec nos impôts avoir des sous pour bousiller l'environnement! Parfois, j'ai vraiment l'impression que l'on marche sur la tête et qu'on me prend pour un C..!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A moins que les avirons" Non mais vous allez arrêter avec les avirons car les avirons c'est les rameurs et on a rien demander bordel. Ça commence à devenir lourd. Ouais la vue des campings est bousillé mais les campings ils vont s'en mettre pleins les poches à toutes les compet' alors je pense que ça leur ai égale ... Bref et puis les impôts y paye aussi l'office du tourisme, musée du lac, salon de thé ... et sa, ça ne bousille pas le lac.
      Donc à partir de maintenant " les avirons" vous allez trouver un autre mot à la place car c'est lourd et je pèse mes mots !
      Alors stop avec l'aviron. J'en ai marre que nous les rameurs ont soit pris à parti on a rien demandé alors lâche nous les bask'et attaqué les organisateurs. Merci

      Supprimer
    2. Quand nous parlons "aviron" ce n'est en aucun cas contre les rameurs, mais simplement contre la mise en place de béton engendrant une destruction du lac et donc du patrimoine Français. Les rameurs, je n'ai rien contre eux, surtout qu'ils sont en général du même avis que nous. Maintenant, comment dire dans nos commentaires autrement que "aviron" ? Donnez moi des idées, car vraiment je n'ai rien contre vous, bien au contraire.
      Cdlt

      Supprimer
    3. Maintenant, messieurs les rameurs, messieurs des avirons, sachez que si vous pensez que c'est vous qui faites vivre notre région, vous êtes complétement dans les nuages! Vous ne représentez qu'une minu minu minuscule population qui utilise et admire le lac! Heureusement que le bassin ne vie pas seulement sur ce que vous apportez, sinon ce serait la misère!!!! Et pour les CM, sachez que tout est déjà prévu pour que vous quittez le lac en fin de compet pour vite aller sur Chambéry! J'ai rien contre les rameurs, mais il ne faut pas que vous soyez nombrilistes!
      Cdlt

      Supprimer
    4. Vous dîtes que les rameurs d'aiguebelette après les CM vont devoir quitter le club pour aller ramer sur chambery ? je n'ai pas très bien compris.
      Vous n'avez peut être rien contre les rameurs mais vu votre commentaire je crois bien si !! Ils ne sont pas nombrilistes comme vous dîtes. Ils sont qu'une minuscule population de rameurs car autour du lac il y a plus de personne âge que de jeune ! C'est pour cela que l'on va chercher plus loin que le tour du lac pour avoir des rameurs en grand nombres. Et heureusement qu'ils n'y as pas que eux pour faire "vivre" le bassin car sa serait triste.
      Au lieu de aviron, je dirais les organisateurs des CM.
      CDLT

      Supprimer
    5. Désolé, je me suis mal exprimé. En fait après les CM les avirons seront, et je l'espère, toujours sur le lac, mais j'espère aussi, sur le bassin existant. Je voulais seulement dire que pendant les CM, en fin de journée, après les compétitions, tout est en prévision pour emmener tout ce petit monde avec des navettes gratuites du côté Chambéry, pour dormir, manger, etc, etc... Donc, pour faire travailler les commerçants du bord du lac, il y a pas mieux!!!

      Supprimer
    6. Ah ouff, je préfère sa =D. merci d'avoir réexpliqué.

      Supprimer
    7. Vos allégations sont fausses quand vous affirmez que tout est fait pour que l'hebergement des competiteurs soit sur le bassin chamberien.
      Que recensez vous autour du lac pour prendre en charge tous ces athlètes?
      Il n'y a pratiquement plus d'hotel pour assurer un eventuel hebergement, mais pour certaines équipes des logements collectifs sur Ayn,Yenne ont déjà servi pour de précedents Ch du Monde.
      Par contre les commerces, restaurants peuvent faire, s'ils jouent le jeu une fin de saison fort appréciable. Pour les campings ou autres hebergemnts de loisirs ils seront sollicités par des spectateurs, familles de rameurs du monde entier( experience de 1997) et même bénévoles qui vont se déplacer de toute la France pour venir des moments formidables.

      Supprimer
    8. FAUX!! En 1997 ça ne nous à vraiment pas fait beaucoup travailler! Heureusement que nous ne comptons pas sur les événements des avirons pour payer nos charges!

      Supprimer
    9. Qu'elle est votre commerce ?

      Supprimer
    10. Pourtant les campings sont beaucoup sollicité par l'aviron pendant les compétitions. Mais peut être que pour les Mondiaux, les athlètes de haut niveau préfère dormir dans un lit c'est pour cela que les camping ne sont pas trop sollicité. Enfin c'est une supposition. Mais faut dire quand même que les compétitions font fonctionner les campings.

      Supprimer
    11. A votre avis, quel pourcentage de personnes des avirons par rapport au reste des campeurs sur l'ensemble des camping. Chercher bien, vous m'en direz des nouvelles!

      Supprimer
    12. Plusieurs campings travaillent ( enfin ceux qui le veulent bien entendu)avec l'aviron pendant les régates annuelles a des dates où ceux-ci n'ont pas une grosse affluence. Du dire de ces propriaitaires,ils apprécie cette manne précieuse en ces temps difficiles economiquement parlant. Quand aux hoteliers, pour certains, il n'y a pas que les Championnats du monde pour les avoir fait travailler. Des clubs étrangers et quelques clubs français plus argentés ont été hebergés par eux durant plusieurs années. Les autres n'ont pas fait la démarche pour répondre à la demande d'hebergement raison pour laquelle une partie se rabat sur le bassin chamberien.
      Les commerces ont eux aussi des retombées lors de régates, les familles vont souvent acheter des provisions de bouche, des souvenirs etc.. et si l'accueil est bon, ils reviennent les fois d'après.
      Bien sur, ils ne se balladent pas tous avec une banderole marquée Aviron, pour montrer qu'is sont là.

      Supprimer
    13. pour une fois je suis d'accord avec vous! j'ai connu les gens de l'aviron et ai croisé les les dimanches au marché de Novalaise des pratiquants d'aviron et leurs familles. Mais les infrastructures de l'avant-pays ne sont pas adaptées pour accueillir familles, rameurs et accompagnants - et surtout ce ne serait pas rentable d'investir autant pour ces courtes durées. La preuve : que les anciens du coin dénombrent les hôtels, restaurants, café et autres commerces ayant disparus des bords du lac . Il faudrait se transformer en ville, et cela est hors de question!!!!!!

      Supprimer
  3. "L'homme de bien est celui qui n'a besoin de tromper personne" j.j.ROUSSEAU

    RépondreSupprimer
  4. J'avais cru comprendre que c'était que 13 jours au maxi par an. Je trouvais que c'étais pas énorme, mais important quand même vu les dates des championnats qui privent alors le lac à beaucoup de personnes. Mais là je reconnais que c'est énorme! Faut bien lire entre les lignes! C'est là ou l'on voie qu'ils ne cherche qu'a nous emboniner! Ca, c'est triste de la part de nos élus qui ne sont que comme beaucoup en politique, juste à se faire voir et rouler le peuple dans la farine! Triste France!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI mais une autre citation si vous voulez:"On ne peut pas couillonner tout le monde tout le temps"
      Maurice Chevalier dans son livre autobiographique"Ma vie,mes chansons"






















      Supprimer
    2. Nous nous sommes fait "couillonner" comme il faut avec cette afreux bâtiment en sortie de péage. Comme quoi nos élus n'ont pas la même approche sur la beauté et l'environnement. Nous avons été suffisamment idiots pour négocier de façon "soft" sur cette construction. Maintenant, je pense que notre devoir est de ne plus être gentils avec nos élus. Nous avons vu ce dont-ils sont capable, alors arrêtons de nous laisser rouler dans la farine. En plus, tout ça, ça nous coûte avec nos impôts! 12,5 millions d'euros pour détériorer la faune, la flore! C'est triste! La majeure partie des habitants sont contre ces constructions définitives. Alors défendons nous, défendons le lac pour les générations futures! Non aux constructions pérennes, oui aux rameurs qui sont comme nous pour le respect de l'environnement! Changeons d'élus car je crains que nous ne pourrons rien en tirer! Eux c'est le pouvoir et la notoriété qui les attires, mais l'environnement et la pensée du peuple, c'est pas leur problème!!!!

      Supprimer
  5. Pour information, l'eau du lac n'est pas "stagnante" mais avec un léger courant du à la rivière "la Leysse", au pompage pour la fourniture de l'eau potable de la région,n etc... Je crains fort que la création de l'allongement du ponton situé au Chalet du lac ne perturbe les courants, et petit a petit crée un ensablement de tout ce secteur. La rivière à déjà fortement ensablée cette partie du lac lors de la création de l'autoroute, et en effectuant cette modification, pas demain, mais dans les années futures, je crains fort que toute la partie située vers le camping de l'Ambroisière, le Chalet du Lac, ne deviennent qu'une vaste étendu de sable. Des études ont-elles été faites à ce sujet? Un petit rien peut sur quelques années devenir catastrophique pour l'environnement. Des exemples, de ce type existent déjà et par pitié, ne commettons pas les mêmes erreurs!!! Quand j'étais petit, j'allais pêcher à fond les brèmes, carpes, gardons à la sortie de la rivière. Aujourd'hui, je vais à pieds ( je ne suis pas jésus et ne marche pas sur l'eau )sur mes anciens lieux de pêche! C'est triste non????!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très triste je peux en dire autant, tous les changement au bord du lac n'ont pas été bénéfique pour tout le monde et surtout pas pour le lac, mais sachez bien que là si on ne fait rien,rameur, pêcheur, coureur, promeneur, comtemplatif, vous aurez sous les yeux un bassins internationaldestiné uniquement aux pro, et nous on ne pourra que regarder le désastre, bassin internationalje confirme la Fede rachete tout petit a petit et on ne fait rien pour les arrêter, pour 12 millions500vous vous doutez bien que ce n'est pas que pour passé

      Supprimer
  6. Les Romains avec nous: "Errare humanum est,persevare diabolicum est" M.D.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, je voudrais juste répondre à une phrase qui me parait tout de même assez malhonnête intellectuellement "Pour 1 jour de compétition, le bassin peut être monté 7 jours avant et démonté 7 jours après. (voir sur site CCLA).
    Même pour 5 jours de compétition, c'est jusqu'à 75 jours possibles. Ça c'est contractuel."
    En effet, le « bassin » peut (et doit) être monté à l’avance… C’est un travail long et pénible et les bénévoles peu nombreux.
    Maintenant votre dernier calcul est clairement faux ! Pour 5 jours de compétitions (comme les championnats du monde, le bassin serait installé (dans le pire des cas) à J-7, la compétition se déroulerait (en 5jours), et le bassin démonté (encore une fois dans le pire des cas) à J+7. Donc 19 jours !! Pas 75 !
    Je comprends que cela est déjà trop pour vous, mais un peu de sérieux dans vos arguments serait les bienvenues.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne dit cela à propos du Mondial.
      Il s'agit de l'après 2015.

      Supprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.