infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

dimanche 23 juin 2013

ENCORE UNE MANIFESTATION RÉUSSIE !

Voir d'autres photos CLIQUEZ ICI
VOIR AUSSI LA VIDEO Sur notre FACEBOOK
VOIR UNE AUTRE VIDEO sur Youtube

C'est une première, pour notre collectif qui marque ainsi publiquement et à la vue de tous, ses revendications. Environ 300 personnes ont rejoint notre appel. 

Fin de matinée, pour clore le rassemblement, les élus locaux et le directeur de la CCLA, présents à l'intérieur de la future "maison du lac", ont accepté de recevoir 3 délégués (FAPLA, AAPPMA Aiguebelette, SOS LAC, refusant la place d'un 4è responsable, vice-président de la FRAPNA Savoie et LPO Savoie) en présence des forces de l'ordre.
Il n'y eu pas d'échange, les élus ayant adopté la stratégie du silence (nous y sommes habitués depuis le début de l'existence du collectif, c'est un véritable mot d'ordre).
Ce qui fut, enfin et finalement, l'occasion rêvée de dire notre position, avec quelques uns de nos arguments, et nos propositions d'avenir, sans être interrompus et en "écoute incontournable".
Nous terminions ce court passage en insistant sur la responsabilité totale que portent les élus dans les suites qui vont être données, en n'ayant pas cherché la voie du dialogue et du développement d'un projet "intelligent" et provisoire pour la réussite du Mondial d'aviron de 2015.

A bientôt....la suite.

9 commentaires:

  1. Duport-Rosand Michel23 juin 2013 à 19:39

    La CCLA qui feraient,à la déjà fameuse "Maison du Lac", de l'éducation à la Nature, c'est comme si on donnait au Cléo des leçons de catéchisme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " La CCLA et les élus..."

      Supprimer
    2. Duport-Rosand Michel23 juin 2013 à 20:05

      "...et les élus qui feraient..."

      Supprimer
  2. Tout d abord, 300 personnes..??? selon les organisateurs, HUM!!!!
    Bref, pour en revenir au béton, puisque c'est votre leitmotiv il faudrait m'expliquer ( c'est vrai qu'un des votres m'a trouvé pas intelligent).
    Comment en tant qu'écolos vous ne vous élévez pas contre les tonnes de M3 de béton qui vont etre coulés en mer bretonne, sur une zone de pêche très poissonière pour installer des eoliennes off-shores. Ceci dit en passant l'éléctricité fournie par ces engins veritables pollutions visuelles, pour reprendre une de vos expressions, sera revendue plus chère au consommateur, voir exploitée par des sociétés etrangères (espagne comme celles du sud ouest en ce moment) qui nous revendrons leur production. Et que deviendront ces tonnes de métal et béton sur terre et mer lorsqu'ils seront obsolètes, c'est à dire dans 25 à 30 ans ?
    Mais, me direz-vous celà ne vous concerne pas, ce n'est pas près du lac alors hors sujet.
    Nombrilisme, nombrilisme quand tu nous tiens...
    Les quelques blocs de béton, concus a terre puis coulés dans notre lac seront autant de points d'ancrages de vétations et de vies aquatiques, alors qu'en Manche il s'agit de béton encore liquide qui va polluer les eaux qui sont un lieux de travail pour nos pecheurs et nous servent de ressources. alimentaires.
    Quel est le plus imbecile dans tout celà..?

    RépondreSupprimer
  3. Duport-Rosand Michel25 juin 2013 à 15:09

    Bravo le Collectif, vous êtes en forme: la marche vous réussit, à refaire donc!
    Elle est belle la langue française, avec des expressions genre "couler le béton" que le CG73 interprète si mal. Après une expérience malheureuse en montagne (parking de Valmeinier) voilà que M. Gaymard récidive au Lac cette fois. Avec auparavant la déconvenue (sic) de son appart. parisien , Aiguebelette ne sera que sa troisième gamelle.

    RépondreSupprimer
  4. les blocs de béton sont des ancrages pour la vie aquatique? cher anonyme cette affirmation ne fait que refléter votre parfaite ignorance de l'écologie aquatique.

    julien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que vous seul possedez la vérité...
      Et bien cher Monsieur avant de juger les gens renseignez vous et allez voir un peu plus loin que le bout du lac. En Méditerranée, une experience a été tentée, il y a quelques dizaine d'années, au large de Marseille. Dans cet endroit, il n'y avait plus de poisson. Au grand dam' de certains "spécialistes", des buses en bétons et autres matériaux ont été placés volontairement sur le fond. Force est de constater que la flore, puis la faune aquatique ont colonisées ces lieux et depuis on peut plonger et observer la présence en grande quantité d'animaux marins de toutes espèces.
      A oui j'oublie de dire que sur ce site la pêche est interdite....
      Signé: le crétin de service.

      Supprimer
  5. encore une affirmation qui est complètement absurde. expliquez moi les points commun au lac et la méditérannée? la mer, transparence importante de plusieurs dizaine de mètre = développement de la flore aquatique. Lac, transparence proche de zéro au dela de 15 m de profondeur = pas de photosynthèse=pas de développement de la flore aquatique. Secondo, la mer possède un cortège d'espèce beaucoup plus apte à coloniser des éléments extérieures (béton) comme les coraux, anémones et compagnie. En eau douce, je n'ai jamais vu d'herbiers se développer sur du béton. la seule chose qui tiens sur cette surface est la dreisseine (espèce invasive qui a une origine océanique d'ailleurs). Donc voila, comparons ce qui est comparable et arrêter de dire que le béton c est bien pour la flore et faune aquatique, si c'était le cas, on aurait déjà créer d'immense dalles de béton au fond de tous les lacs et étangs de france et de navarre! vous essayez simplement de vous rassurer de l'utilité de ceux ci.

    JS

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.