infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

dimanche 6 avril 2014

UNE ANNEXION DE PLUS


Les ravages causés sur la plage de Pré Argent sont bien visibles de la route. 
Plus discrets, les « aménagements » effectués sur Novalaise-Plage (ex Chalet du Lac) sont tout aussi révoltants. 
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir













Non seulement, le site est défiguré, mais on voit bien que la plage sera réquisitionnée (et la baignade interdite) en cas de bassin monté. Rappelons qu’il s’agit pourtant d’un établissement commercial. 

La réalité des faits prend le pas sur la désinformation. Nous assistons à l’annexion d’une nouvelle partie du lac par l’aviron, au détriment de la nature, de l’équilibre des usages, et....à l'évidence, de l’activité touristique.

Et le Mondial 2015 n’a été qu’un prétexte, efficace, pour pérenniser les nouvelles implantations.


12 commentaires:

  1. Épouvantable!!!!!! Quelle désolation.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est révoltant (-ou plutôt navrant) c'est la stupidité de ces commentaires. Il y a dite, re-dite et re-redite. Le blog tourne en rond et essaye de faire du neuf avec du vieux ressassé 20 fois. Le ponton est aménagé pour l'aviron : quel scoop ! (au demeurant il est bien moins laid que le vieux ponton béton précédent)
      Sans nier la bonne volonté de la démarche initiale du blog, on se retrouve aujourd'hui dans une caricature grotesque qui nuit totalement au discours car sans argumentaire nouveau.
      Observons bien les mots : "réquisition", "annexion" "ravage" "désinformation" : très bleu marine comme vocabulaire vous trouvez pas ? (on parle d'un ponton pourtant).
      La bêtise et la méchanceté qui transpire de certains propos m'interroge toujours sur les motivations profondes de certains commentateurs...

      Supprimer
  2. Pourquoi ne parlez-vous pas d'une désolation et pollution beaucoup plus grave en la présence d'une décharge sauvage entre l'entrée de l'Ambroisière et le parking du restaurant sus-cité. C'est nettement plus dommageable pour cet établissement que quelques jours d'aviron devant sa plage. Et celà peut-etre un atout pour ce commerce qui pourra attirer des clients/ spectateurs qui seront aux premières loges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez-y ! Faites-le. Notre association ne s'occupe pas de ce type de contrôle. Concernant l'analyse marketing et commerciale, il semble que quelques notions de base vous échappent. Il n'y a aucun avantage sur ce lieu, l'arrivée se passe à 200m de là et, à part les câbles en spectacle, il n'y aura rien à voir.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas moi qui adhère a vos idées, vous les "pourfendeurs" de pollueurs, défendeurs de la qualité des eaux du lac de" l'image" et du tourisme et des baigneurs.
      Et pour le reste ,le précedent restaurateur voyait plutot d'un bon oeil les manifestations sportives, ce qui lui a certainement valu quelques retours de batons. Alors pour les leçons, vous repasserez, vous n'avez pas la science infuse dans tous les domaines.

      Supprimer
    3. Pourquoi le collectif ne fait-il rien pour Fukushima, Tchernobyl, et le réchauffement climatique ?? Cela montre bien son acharnement anti-aviron...
      Avis: C'est (cela veut être) de l'humour...

      Supprimer
  3. je ne valide pas ce qu'il y a dans ce camping mais les élus (vous savez ceux qui nous méprise et qui clamme haut et fort qu'ils sont les défenseurs du lac) ont eu tous le loisirs d'admirer le tas d'ordures pendant les travaux cet automne et n'ont pas bougé pour autant que je sache? Pour le coup.... 1 - 1 balle au centre.

    RépondreSupprimer
  4. les propriétés privées sont privées...ni les élus, ni vous, ni nous, ne pouvons agir..ce débat n'a pas lieu d'être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui... mais le lac est aussi un domaine privé que je sache, Non ? et certains ont annexé des berges qui ne leurs appartiennent pas pour en faire des plages privées et bétonnées. Mais chutt c'est confidentiel.!

      Supprimer
    2. Le lac est public, ouvert au public et géré par collectivités.
      Quant au reste, rumeurs simplistes.... allégations faciles de ceux qui ne connaissent pas les dossiers.

      Supprimer
    3. Ouvert au public mais pas public... tout le monde joue sur les mots. Le lac appartient a edf (partenaire de l aviron entre autre) et de chambost il me semble. Les collectivites beneficient d une bande de rive. Vrai ou faux?

      Supprimer
    4. Si vous nous apportez des réponses précises et argumentée, cela est intéressant.
      Les propriétaires des parcelles du lac sont exacts. Ceux-ci louent la gestion du lac avec des différents droits, sous convention, à la CCLA qui revend ses droits (navigation-voir les vignettes- dont une partie au CG pour l'aviron), pêche, baignade, etc..). Dans les contrats, ne figurent rien au sujet de bandes de rives.
      Le statut du lac est en totalité privé, et la CCLA est son mandataire pour les parties qu'elle loue, elle le réglemente en fonction des droits locatifs qu'elle a acquis, et l'ouvre au public.

      Supprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.