infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

mercredi 14 mai 2014

LA PRESSE INTERNET A NOTRE RENCONTRE

La TV Citoyenne de Chambéry nous relaye.
Cependant elle s'excuse pour la qualité surexposée de certaines images due à un problème technique.

www.tvnetcitoyenne.com
http://www.dailymotion.com/video/x1ue7bx_lac-d-aiguebelette-ou-comment-partager-un-lac_news?start=5

4 commentaires:

  1. A regarder le nombre de manifestants, vous pourriez douter de la qualité et de l'importance de l'opposition qui s'époumone depuis des mois pour défendre l'intégrité du Lac d'Aiguebelette, ce serait une erreur de sous-estimer la légitimité d'une opposition qui au fil de décennies bénévoles a permis de préserver ce lac naturel pour le profit de tous. Aujourd'hui, d'éphémères sportifs, bien trop égoïstes pour défendre sans trop ramer, un si bel espace naturel, ont su flatter l'égo d'élus, toujours à l'affut de leurs portraits dans les rubriques "Mondiales". Alors, vous n'êtes pas tous venus défendre votre lac...Dormez en paix, braves gens, le guet...mard vielle sur l'avenir de votre environnement.

    RépondreSupprimer
  2. On peut vouloir protéger le lac et ne pas être hostile à un sport de rame
    Quel culot de s’approprier le monopole de l'environnement et de la protection du lac des 40 dernières années et considérer ceux qui ne sont pas dans le collectif comme des bétonneux !
    Tout n'est pas blanc ou noir : on peut défendre le lac et ne pas être défavorable à l'aviron. Cela s'appelle la liberté de penser.
    Un peu de modestie que diable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappel : le collectif ne défend pas que l'environnement mais aussi les usagers du lac. Il n'a rien contre l'aviron, si sa pratique ne gêne pas la vie normale du lac et se situe sur le bassin à l'est du lac. Comme vous le dites si bien, on peut vouloir protéger le lac et ne pas être hostile à un sport de rame...et c'est notre position. Les Anonymes et commentateurs ne reflètent pas la position officielle de SOS LAC, ils s'expriment en leur nom propre uniquement.

      Supprimer
  3. Si l' aviron et ses partisans n'étaient pas subventionnés à plus de 90% par des crédits publics c'est à dire l'argent du contribuable la pratique de ce sport et son impact seraient tout à fait bienvenus, car aussi discrètes que les barques de pêcheurs et autres canoteurs qui financent leurs loisirs sur leurs propres deniers.
    Liberté de penser certes, mais prenez aussi la liberté de payer et ce débat n'aurait pas lieu d'être car le lac et le cadre de vie des habitants et propriétaires seraient préservés.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.